Adopter un animal : « Acheter c’est voter »

Comme le dit l'excellente Laure Waridel dans son livre : « Acheter c'est voter ». En adoptant un animal, tenez compte de cela et choisissez avec soin qui vous voulez encourager.

Il y a plusieurs très bonnes options :

La famille qui a fait avoir une seule portée à son animal et qui le fera stériliser après. On pourrait argumenter que les tests de base (par ex., radiographie des hanches et/ou des coudes) chez les reproducteurs n'ont probablement pas été faits et qu'on n'a pas beaucoup de données sur les maladies dans la lignée. Par contre si l'animal est déjà aimé par une famille c'est qu'il a probablement très bon caractère (un aspect qui a une composante héréditaire) et de plus, les bébés auront été beaucoup manipulés par les humains puisqu'ils vivent dans la maison. Ils ont déjà eu un bon début d'éducation de la part de maman et de ses maîtres. Cela donne un excellent départ dans la vie pour développer un très bon comportement.

Un éleveur dédié à l'amélioration d'une race vous fournira un chien avec des traits de caractère prévisibles. Seuls les sujets avec les meilleurs traits de comportement et de santé seront reproduits de sorte que vous aurez un animal avec les meilleures chances d'être en santé. L'éleveur connaît bien ses animaux et il est aussi de très bon conseil s'il devait arriver des pépins lors de la première année de vie de votre animal. Certains éleveurs se sentent obligés à leur « progéniture » toute leur vie et vous demanderont de le leur rapporter si vous ne pouvez plus le garder pour qu'ils puissent le replacer dans une bonne famille en qui ils ont confiance.

Un refuge serait un autre bon choix d'endroit pour adopter un animal. On pourra vous donner l'heure juste sur le tempérament d'un animal adulte. Ceux-ci restent plus longtemps au refuge ou en famille d'accueil que les bébés donc les gens du refuge apprennent à les connaître avec le temps et pourront vous orienter à savoir s'il correspond à votre personnalité et votre mode de vie.

Il y a malheureusement au Québec beaucoup d'usines à chiots. Ce sont des endroits où les chiots sont considérés comme de la marchandise et les reproducteurs sont considérés comme des machines à produire. Le but est de faire de l'argent donc on lésine sur ce qui apporte des coûts (soins vétérinaires, installations, nourriture, main d'œuvre) et on vend généralement par un intermédiaire pour ne pas avoir à fournir les petits conseils qui prennent beaucoup de temps. Vous trouverez ces animaux sur les petites annonces sans frais ou encore dans certaines animaleries. Certains propriétaires d'usine à chiots vont vendre directement, mais vous saurez que vous êtes dans une usine à chiots s'il y a plusieurs races différentes et si les reproducteurs et leurs portées sont tous dans des cages. Demandez à voir la mère de votre chiot et évaluez sa qualité de vie.

Alors, par le choix de votre animal, pour qui allez-vous voter?

Pour en savoir un peu plus sur les usines à chiots : http://www.protegez-vous.ca/affaires-et-societe/usines-a-chiots-pas-un-cadeau.html

Source: http://www.estrieplus.com/contenu-0404040431393539-38408.html