Adopter un animal : Pour les 10 à 20 prochaines années?

Deuxième question : Êtes-vous prêt à prendre la responsabilité de cet animal pour les 10 à 20 prochaines années?

La bonne nouvelle c'est que si vous avez mis les efforts nécessaires pendant les quelques premiers mois de la vie de votre chiot ou chaton, et si vous avez bien choisi votre animal en fonction de vos goûts et du mode de vie de votre maisonnée, vous devriez pouvoir récolter le fruit de vos efforts pendant 10 à 20 ans. Mais au cours de sa vie, votre animal va probablement avoir quelques maladies ou accidents de gravité variable tout comme n'importe quel humain. Allez-vous être capable de faire face à la situation financièrement?

L'âge moyen de décès des chiens et des chats au Québec se situe entre 7 et 8 ans ce qui est beaucoup en dessous de leur espérance de vie réelle. Leur vie est donc abrégée par des accidents à l'occasion, mais surtout par des euthanasies faute de moyens financiers pour traiter les conditions :

  • Problème de santé soudain (blocage urinaire chez le chat mâle, corps étranger avec obstruction intestinale, torsion gastrique, dystocie ou problème lors de la mise bas)

  • Problème de santé chronique (allergies/problèmes de peau chronique, diabète, diarrhée chronique)

Le fait qu'un animal soit malade et ait besoin de soins vétérinaires éventuellement dans sa vie ne devrait pas être une surprise, mais plutôt une évidence logique. Il faut le prévoir et le planifier.

L'Association des médecins vétérinaires du Québec recommande de souscrire au moins à un régime d'assurance maladie de base et de mettre de 5 $ à 7 $ par semaine de côté pour vous préparer à affronter les problèmes de santé qui peuvent survenir. Cette dépense est en surplus d'un autre 5 $ à 7 $ par jour qu'il vous en coûte pour prendre soin de votre animal (mais qui inclut une assurance maladie de base).

C'est donc 40 $ à 56 $ par semaine que votre animal vous coûtera ou 172 $ à 241 $ par mois (qu'il faut bien entendu multiplier si vous voulez avoir plus qu'un animal).

Êtes-vous prêt à assumer cette dépense pour les 10 à 20 prochaines années? Dites-vous une chose : au moment où vous adoptez un animal, vous vous en rendez responsable. En l'adoptant, vous enlevez à cet animal la possibilité d'avoir un autre maître. Êtes-vous prêt à en prendre soin adéquatement?

Si vous avez répondu oui, tant mieux pour vous! Passez à la prochaine question qui concernera le choix de race lors de la prochaine chronique.

Si vous avez répondu non, je suis désolée de briser votre rêve, mais je crois que vous allez vous féliciter plus tard d'avoir abandonné le projet. Est-ce qu'une garde partagée pourrait vous intéresser? Voudriez-vous être famille d'accueil temporaire pour aider un refuge à replacer des animaux dans un nouveau foyer? Si vous êtes prêts à vous engager pour quelques années, mais pas aussi longtemps que 10 à 20 ans, voulez-vous adopter un animal âgé et lui donner une belle retraite? Voulez-vous devenir marraine/parrain de l'animal d'un(e) de vos ami(e)s qui prendrait bien un peu d'aide? Voulez-vous aller aider un refuge?

Ça prend un village pour élever un enfant semble-t-il. Ça prend aussi toute une communauté qui aime les animaux et qui se serre les coudes pour subvenir à leurs besoins et faire avancer leur cause. Vous avez peut-être un rôle à jouer là-dedans?

Source: http://www.estrieplus.com/contenu-0404040431393539-38267.html